erldl ep

by emboe

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of erldl ep via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €3 EUR

     

1.
2.
3.
4.
01:05

about

emboe
erldl EP

1. il fallait que je respire
2. et je fredonne - feat. Jerome Orsoni
3. heaven is a place on earth with you
4. erldl

3rd part of a free ep's serie

credits

released June 20, 2014

released june 20th, 2014
1.3 & 4 : guitars, loops, recorded, mixed and mastering by Emmanuel Boeuf at pantin and champs sur marne (france).
2 : guitars by emmanuel boeuf / voice by Jerome orsoni / recorded and mixed by Guillaume Collet / mastering by Emmanuel Boeuf.

Read Jerome Orsoni :
papieresthetique.wordpress.com

***********************************************************************

CHRONIQUES :

www.xsilence.net :

Sons Of Frida n'existe plus, c'est un fait. Ce n'est pas pour autant qu'Emmanuel a mis son projet solo Emboe sous l'étouffoir. Nous retrouvons donc le One Man Band sous la forme d'un EP quatre titres (Erldl EP) toujours aussi noise et peut-être encore plus ambiant expérimental que la précédente sortie Colita De Rena. Preuve en est le quart d'heure éprouvant de "Il fallait que je respire" (aucun message envers ses anciens comparses, la composition ayant déjà plusieurs mois) ou encore les dix minutes de "Heaven Is A Place On Earth With You" dont il n'y a bien que le titre qui pourrait s'apparenter à une déclaration d'amour.
L'EP ne fait pourtant pas que dans le bruit blanc, "Et je fredonne" s'approchant de Enablers en plus atmosphérique mais la surprise vient probablement de cette obsession pour les cloches et autres carillons d'églises. Présentes sur tous les morceaux, puisqu'il faut bien appeler ainsi le découpage sonore effectué, ces notes pieuses apportent un aspect lancinant et froid à une musique qui n'en demandait pas tant.
Pour le reste, on retrouve une fascination pour l'agencement bordélique de sonorités orphelines, le plaisir sadique de maltraiter les instruments et de leur faire atteindre le climax où douleur et râle de jouissance se rejoignent, Emmanuel, en bon pervers psychopathe, faisant de sa guitare une chose malléable et soumise à ses caprices distordus.
Un disque peu évident, totalement anti-musical au sens du dénuement mélodique.

Arno Vice

********************************************************************************
le transistor : no 43 octobre/decembre

Qu'on se le dise, si le drone noise experimental vous rebute, passez votre chemin. Mais si vous attendez la réponse française à un Sunn o))), cette nouvelle livraison d'emboe est pour vous. Emmanuel Boeuf (ex sons of frida), propose ici un voyage introspectif et noir. Difficile de réchapper des 17 mns de "il fallait que je respire", séance de torture à base de guitares et de cloches d'église. Et je fredonne prend la releve avec son texte murmuré par Jerome Orsoni sur fond de loops lugubres. Enfin un sample de Lana del Rey s'invite sur "heaven is a place on earth with you" et l outro "erldr" qui s'inscrivent dans la continuité du 1er titre.
En résumé c'est genial mais j'ai mal

Clément.

****************************************************************************

Avec la fin de Berline0.33, le clash en pleine ascension des Sons of Frida aura été l'autre « mais merde... » retentissant de l'année dans l'hexagone.Pour le coup, on aura retrouvé Manu (guitariste chez SoF, donc) dans presque toutes les bonnes combines/surprises/attentes de l'après Mai 2014.


De l’énigmatique projet IIII avec Jérome Orsoni (O!Jérome) au chant et Guillaume collet (Rome buyce Night, Horse Temple) aux machines, témoignant son amour pour la chose pop sur les réseaux sociaux, en passant par Capcav et le très attendu et prometteur No.On nouvelle mouture (avec Sasha Andrès d'Héliogabale) ; le parisien aura eu, avant tout, besoin de se retrouver dans emboe, projet courant sur presque deux décennies dédié à l'expérimentation sonore.

À l'écoute de la grosse demi-heure de erldr, on imagine les frisottis penchés sur les converses usées jusqu'aux fils, balayant l'air silencieux. Ce nouveau volet est dès plus studieux, l'ami Orsoni prêtant son souffle dans le même esprit, le recueillement.
Sans parade, sans malice hormis quelques aspirations/inspirations sur « Heaven is a place on earth with you » - parole extraite de "Video Games" de Lana del Rey ; emboe, explore l'univers sonore avec la même passion et l'envie de nous faire rencontrer d'autres spectres.

Il fallait que je respire - et je fredonne (feat Jérome Orsoni) - Heaven is a place on earth with you - erldr

radiokulturanoiserus.blogspot.fr/2015/01/jai-oublie-de-vous-dire-5-nous-de-parler.html

tags

license

about

emboe Ile-de-France, France

Emboe is A noise / dark / ambiant / experimental project by Emmanuel Boeuf (derniere transmission,sons of frida, A shape) since 1997 to ....

between experimental noise and hushed ambiant sounds

contact / help

Contact emboe

Streaming and
Download help